Vous êtes ici : Accueil > Vie pratique

Le Manuel du Sénior

Faute d’assurance de prêt immobilier, principal frein pour eux, les emprunteurs âgés se tournent vers le nantissement. Idéal pour se passer d’une assurance décès qui est très coûteuse, il leur permet de mettre à gage un placement financier au profit de la banque. À moins que leur remboursement soit intégral, ils se priveront de leur plan d’épargne en actions, compte-titres ou assurance-vie nantis. Bien qu’il impacte la transmission du patrimoine à leurs héritiers, le prêt viager hypothécaire est une solution pour financer le projet d’acquisition immobilière de ces profils d’emprunteur.

Quel moyen pour leur redonner du pouvoir d’achat ?

Les personnes âgées qui souhaitent réaliser un emprunt peuvent consulter la rubrique spécifique sur Le Manuel du Sénior. Ainsi, elles découvriront s’ils peuvent toujours bénéficier d’un financement pour une acquisition immobilière après la soixantaine. Mis à part les solutions expliquées à travers cette plateforme, ils peuvent également se tourner vers le prêt hypothécaire cautionné. Il leur offre la possibilité de verser une caution comme garantie supplémentaire, destinée à couvrir le risque de décès ou d’invalidité. Cette option est parfaite pour ceux qui souhaiteraient se dispenser d’une assurance emprunteur et d’examens médicaux. La banque commercialisera son bien pour récupérer le capital restant dû s’ils rendent l’esprit.

Visiter le site https://www.lemanueldusenior.com/

Haut de page